01 45 00 04 86 contact@ctint.fr
Sélectionner une page

Groupes de parole

Alexandra Lecart Psychologue Paris

Chacun a le droit d’être écouté et entendu dans son histoire, son vécu et son unicité

Le groupe de parole créé une « dynamique de groupe » facilitant les échanges et les changements. Il permet de réduire l’isolement social générateur de grandes souffrances. Il stimule les encouragements, développe la solidarité entre participants (partage de solutions expérimentées, échange de ressentis, etc.), et mobilise les ressources nécessaires pour affronter sa souffrance. Il permet à chacun de devenir acteur de son changement, stimulé par la créativité que génère le groupe et par le soutien du professionnel.

Règles de bonne conduite dans un groupe de parole

  • Bienveillance et non-jugement
  • Respect de la confidentialité
  • Les groupes débuteront sous réserve d’un nombre suffisant de participants
  • Groupes de parole en présentiel et distanciel (visio)
  • Les personnes n’ayant pas de suivi thérapeutique au Centre de Thérapies Intégratives peuvent participer aux différents groupes, selon les mêmes conditions.

Politique d’annulation et de remboursement

Toute place réservée bloque une présence dans le groupe et nous nous engageons à vous la réserver. En cas d’impossibilité d’honorer votre présence à un groupe, merci de prévenir le plus rapidement possible, un désistement peut être bénéfique pour d’autres. Dans certains délais, un rembouresement total ou partiel peut être effectué sur demande :

  • Annulation 3 jours avant et moins : pas de remboursement en cas d’annulation.
  • Annulation 7 jours avant et moins : remboursement de 50% de la place réservée au groupe.
  • Annulation après 14 jours : remboursement total de la place réservée.

Merci de votre compréhension

Groupe de parole « Victimes de manipulateurs et pervers narcissiques »

  • Prochaines dates :
  • Durée : 1h30
  • Tarif : 50€/personne
  • Nombre de personnes : entre 4 et 10 maximum
  • Adresse : 8 rue Blanche 75009 Paris
  • Inscriptions : cliquer ici

Groupe de parole « Dermatillomanie, trichotillomanie, onychotillomanie et autres CRCC »

  • Prochaines dates :
  • Durée : 1h30
  • Tarif : 50€/personne
  • Nombre de personnes : entre 4 et 10 maximum
  • Adresse : 8 rue Blanche 75009 Paris
  • Inscriptions : cliquer ici

Groupe de parole « Hypersensibles : quand les émotions sont à fleur de peau »

  • Prochaines dates :
  • Durée : 1h30
  • Tarif : 50€/personne
  • Nombre de personnes : entre 4 et 10 maximum
  • Adresse : 8 rue Blanche 75009 Paris
  • Inscriptions : cliquer ici

Groupe de parole « Peur de la mort et questions existentielles »

  • Prochaines dates :
  • Durée : 1h30
  • Tarif : 50€/personne
  • Nombre de personnes : entre 4 et 10 maximum
  • Adresse : 8 rue Blanche 75009 Paris
  • Inscriptions : cliquer ici

Groupe de parole « Zèbres et parents de zèbre : rencontre transgénérationelle de la surdouance »

  • Prochaines dates :
  • Durée : 1h30
  • Tarif : 50€/personne
  • Nombre de personnes : entre 4 et 10 maximum
  • Adresse : 8 rue Blanche 75009 Paris
  • Inscriptions : cliquer ici

Groupe de parole « Agoraphobie, claustrophobie et amaxophobie »

  • Prochaines dates :
  • Durée : 1h30
  • Tarif : 50€/personne
  • Nombre de personnes : entre 4 et 10 maximum
  • Adresse : 8 rue Blanche 75009 Paris
  • Inscriptions : cliquer ici

Le rôle du psychologue dans un groupe de parole

Le rôle du psychologue dans le groupe est de faciliter son fonctionnement. Il est ainsi « suffisamment bon » au sens de Winnicott pour servir de contenant et de régulateur aux émotions, pour lever des « résistances » psychiques individuelles. Les participants peuvent ainsi dépasser leur crainte de s’exposer devant les autres et se laisser éventuellement aller à prendre la parole. Manifester ses émotions peut parfois être perçu comme une « faiblesse ». Il en est tout autrement dans le groupe thérapeutique. En plus d’une réticence à exprimer ses émotions ou ses angoisses, il peut aussi exister une crainte d’être momentanément débordé, voir submergé par elles. Le risque de perte de contrôle sur ses ressentis internes est anxiogène. Le groupe est perçu comme suffisamment sécurisant et permet de dépasser la crainte d’être momentanément débordé, voire submergé par ses émotions en prenant la parole. En ce sens le cadre proposé permet une écoute et une libre circulation de la parole. Il donne la possibilité d’éviter tout jugement et de parler en son nom en étant soutenu par la bienveillance de chacun.