01 45 00 04 86 contact@ctint.fr
Sélectionner une page

Amaxophobie

Phobie de la conduite

Description de l’amaxophobie

L’amaxophobie est la peur de conduire ou d’avoir un accident de voiture, prrincipalement sur les voies rapides qui impliquent de la vitesse, associée à un danger.

Du grec ancien ἄμαξα ámaxa (« chariot ») et φοβία phobía (« peur »), l’amaxophobie est la peur panique de conduire ou d’être dans un véhicule. Il s’agit donc d’une peur excessive, exagérée et irrationnelle de conduire une voiture ou même d’être seulement présent à l’intérieur de celui-ci.

L’amaxophobie est une phobie, c’est à dire la peur extrême d’une situation phobogène ou anxiogène. La sitation est censée être neutre comme pour la majorité dess gens, mais pour des raisons plurifactorielles (psychologique, traumatique, physiologique, environnementale, éduvative…) cette crainte est reconnue comme déraisonnable par la personne qui en souffre. Elle reconnait le caractère excessif et injustifié de sa peur intense mais ne peut faire autrement. Cette phobie, comme toutes les autres, imlique de nombreux évitements et de conséquences dans la vie de la personne. Les conséquences psychologiques sont notemment importantes : honte, culpabilité, déception de soi, baise d’estime, tristesse… surtout lorsque la phobie est présente depuis longtemps.

Ce type de phobie est d’autant plus handicapant lorsqu’elle concerne des personnes qui conduisent, qui ont l’intention de conduire ou qui ont besoin de prendre leur véhicule pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Symptômes de l’amaxophobie

Les signes de l’amaxophobie se caractérisent par les symptômes de l’attaque de panique : terreur soudaine ou malaise intense, palpitations, étourdissements, accélération du rythme cardiaque, sensation d’oppression, vertiges, bouffées de chaleur, sentiment d’irréalité ou de dépersonnalisation, impression de s’évanouir, boule dans la gorge, bourdonnements d’oreilles, transpiration, maux de ventre, voile blanc devant les yeux….

Les symptômes peuvent survenir une fois installé au volant de la voiture, sur le siège passager ou même en s’approchant d’une voiture. La personne ne peut s’empêcher d’imaginer des accidents terribles une fois installée à la place du conducteur. La personne transpire et tremble à chaque fois qu’il y a un obstacle sur la route (camion, voiture qui double…) ou lorsqu’elle est confrontée à une situation inattendue.

Le conducteur se sent seul (sensation vide) et perdu (sensation d’abandon) une fois confronté à une situation potentiellement anxiogène (circulation dans un tunnel, embouteillage, circulation dense etc.) et ressent une attirance à tourner le volant vers la droite (vers la bande d’arrêt d’urgence) et a peur de créer un accident ou commence une crise  d’angoisse. D’autres personnes ont peur de conduire uniquement lorsqu’il y a des passagers dans la voiture. L’émotion est forte et incontrôlable.

Causes de l’amaxophobie

Les causes peuvent être multiples, l’amaxophobie peut être due à un souvenir traumatique causé par un accident, car certaines personnes ont assisté ou ont été victimes d’un accident de la route. D’autres causes peuvent être la peur de perdre le contrôle de soi-même, de faire un malaise ou encore d’effectuer un geste brusque qui pourrait provoquer un accident.

Conséquences de l’amaxophobie

L’amaxophobie peut être particulièrement handicapante que ce soit dans la vie personnelle (emmener ses enfants à l’école, aller faire des courses, se rendre à un rendez-vous, emmener quelqu’un à l’hôpital…) ou dans la vie professionnelle (impossibilité de prendre sa voiture pour se déplacer à un entretien d’embauche, difficultés pour trouver un travail…).Les conséquences de l’amaxophobie peuvent être particulièrement handicapantes dans plusieurs domaines de la vie.

Alexandra Lecart, psychologue clincienne. Praticienne en TCC, EMDR, thérapie existentelle et TERV depuis 2016. Formatrice chez C2Care depuis 2020.

Traitement de l’amaxophobie

  • La Thérapie Comportementale et Cognitive (TCC) : exercices comportementaux en flooding (imaginaire) et in vivo (en réel) entre les séances, exposition comportementale et cognitive progressive, régulation des émotions, restructuration cognitive, analyse fonctionnelle, hiérarchisation des situations anxiogènes, travail sur la confiance en soi, techniques de relaxation.

  • L’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) : L’EMDR  est une psychothérapie qui permet de résoudre les conséquences psychologiques, physiques, relationnelles, d’expériences de vie traumatisantes, perturbantes. L’amaxophobie ayant souvent pour source un trauma, la thérapie EMDR est particulièrement adaptée au traitement de cette phobie.

  • La Thérapie par Exposition à la Réalité Virtuelle (TERV) : très efficace dans le traitement des troubles anxieux et notamment des phobies,  elle permet une immersion visuelle en 3D grâce à un casque, un volant et des pédales, afin de reproduire une conduite virtuelle. L’exposition virtuelle aux situations anxiogènes permet une interaction intuitive avec l’environnement, une confrontation virtuelle progressive et l’exposition à plusieurs situations situations possibles (beau temps, brouillard, pluie, tunnel, camions, de nuit, de jour, avec une circulation plus ou moins dense, un choix de la vitesse…). Elle permet au psychologue d’accompagner son patient dans sa conduite, ce qui n’est pas possible dans la réalité, de l’aider par des techniques psychothérapeutiques à reprendre confiance en soi, reprendre le volant, doubler, appuyer sur l’accélérateur, se réapproprier la sensation de vitesse sans craindre un danger ou la perte de contrôle… La TERV permet également de plonger avant/après la séance dans un environnement virtuelle relaxant (nature, dans l’espace, plage, jardins, forêts…).

Contacter le cabinet

Pour prendre un rendez-vous ou demander des renseignements

Appeler le Cabinet

Secrétariat ouvert du lundi au vendredi
de 9:00 à 18:00

+33 1 45 00 04 86

Envoyer un Email

contact@ctint.fr